Comment obtenir un financement pour votre formation VTC ?

Beaucoup de gens choisissent de devenir « chauffeur VTC » pour leur projet de reconversion professionnelle. Certaines personnes pensent qu’il suffit d’avoir un permis de conduire pour faire ce métier. Pourtant, il est important de passer un examen VTC pour obtenir une carte professionnelle. Pour passer haut la main les épreuves théoriques et pratiques de l’examen, il faut suivre une formation VTC. Cette dernière a un coût qui se présente comme un véritable frein pour beaucoup de gens. Heureusement, il existe désormais de nombreuses solutions de financement accessibles pour réduire la somme dépensée pour suivre la formation en question.

Financement formation vtc

Les multiples financements pour les demandeurs d’emploi

Pour les chômeurs et les travailleurs qui ont été licenciés pour des raisons économiques, ils peuvent parfaitement obtenir un financement pour réaliser leur formation VTC. Le CSP ou contrat de sécurisation professionnelle est un réel coup de pouce dans le processus de changement de carrière. En fournissant des preuves de licenciement, il est donc possible d’être financé à 100%. Par ailleurs, il convient de passer par l’organisme de reclassement professionnel pour valider le financement de la formation VTC.

Sinon, Pôle Emploi peut fournir un financement total ou partiel en fonction de la situation de la personne. L’accompagnement d’un conseiller Pôle Emploi est l’unique manière de dénicher un financement total. Pour ceux qui ont moins de 26 ans, ils peuvent également demander d’autres financements auprès du Conseil général ou régional de leur région. La formation peut être remboursée dans son intégralité grâce à l’Aide Individuelle à la formation ou AIF.

Aide au financement pour les salariés

En tant que salarié, on cotise chaque mois pour la formation professionnelle grâce à l’employeur. De ce fait, si on compte suivre une formation VTC, on peut être financé grâce au CPF ou CIF.

On a la possibilité d’effectuer une demande de CIF quand on dispose 1 an d’ancienneté dans l’entreprise où on travaille. Après une étude de dossier, on pourra accéder à la totalité ou seulement une partie du coût de la formation. Cependant, on pourra également obtenir le maintien de 80% de sa rémunération actuelle tout au long de la formation.

Tous les ans, un salarié acquiert jusqu’à 24h de formation équivalents de 120h acquises. Les heures acquises sur le CPF ou Compte Personnel de formation permettent ainsi de financer sa formation VTC. Pour avoir les détails sur le montant de ses droits actuels qu’on peut avoir, il est utile de passer par le site spécialement dédié au compte formation.

Evidemment, une demande de financement va toujours de pair avec quelques conditions et formalités à remplir. Au cas où on ne dispose pas de temps pour réaliser les différentes procédures, il est également possible de demander un prêt personnel auprès de la banque. D’autant plus qu’en ce moment, il existe différents sites comparateurs accessibles en ligne qui comparent toutes les offres de prêts disponibles sur le marché. On n’aura qu’à choisir l’établissement prêteur qui propose le meilleur taux. De cette manière, on a plus de chance de rembourser une mensualité réduite adaptée à sa capacité de paiement.

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *